L'HEMODIALYSE


Un dialyseur ou " rein artificiel " est composé d'une membrane qui sépare le sang à traiter d'un liquide : le dialysat
  • La composition du dialysat est adaptée à votre état afin de favoriser les échanges
  • Le générateur de dialyse fabrique le dialysat et assure la sécurité des échanges.
Une voie d'abord vasculaire est nécessaire pour assurer l'hémodialyse : c'est une fistule artério-veineuse ; si elle n'est pas faite avant l'insuffisance rénale terminale, la mise en hémodialyse en urgence nécessite la pose d'un cathéter transitoire ( jugulaire , fémorale …)

Nous avons besoins d'un accès au sang : c'est l'abord vasculaire. Celui-ci permet d'accéder au sang par des ponctions faciles et avec un débit suffisant. Une artère est connectée à une veine pour constituer la fistule grâce à une petite intervention chirurgicale. L'abord vasculaire se situe en général à l'avant-bras : on parle alors de fistule radiale ou cubitale. Quelquefois le chirurgien est obligé d'interposer entre la veine et l'artère un tuyau en matière synthétique. On parle alors d'anse ou de prothèse. Après la ponction et le passage à travers le rein artificiel, le sang retourne dans une veine en aval de la fistule.


Copyright © 2012. Tous droits réservés.